Arbitre et règlements

                                                                                                                                    
 
 

LE RESPECT

 
 
 


 

Le respect a toujours été de mise dans notre sport mais souvent négligé. 

Plusieurs règlements traitent du respect: je les aborderai ici avec diverses situations de jeu.

Au début de la partie

Dès le début de partie, l’allée et l’endroit où on place le cercle sur cette allée doivent être choisis avec respect pour les équipes qui sont déjà en train de jouer. On essaie de se placer de façon à respecter les distances et de ne pas venir en conflit avec le jeu d’à côté lors du lancer du but.

Aussi, s’assurer avec l’équipe adverse de la validité du but avant de commencer et pour l’adversaire de confirmer cette validité est un procédé qui évite les conflits ultérieurs.

Pendant la partie

Il est tout à fait légitime d’aller voir le jeu avant de jouer sa boule, autant pour le capitaine que pour les joueurs. Ce déplacement doit être fait de façon à ne pas déranger les joueurs des allées d’à côté. Les allées sont étroites dans plusieurs boulodromes.

Il arrive aussi que les boules de deux parties différentes se retrouvent très proches l’une de l’autre. Il est de mise de s’entendre avec les équipes évoluant à côté de nous pour jouer chacun son tour, en protégeant le jeu de l’autre. On peut aussi décider de laisser terminer la mène à la partie pour laquelle il reste le moins de boules à jouer.

Le temps maximum alloué pour jouer une boule ou pour lancer le but est de une minute. Le chronomètre débute lorsque la boule précédente est arrêtée. Le respect de cette règle est primordial dès le début d’un tournoi afin de bien en contrôler le déroulement et la durée.

La pétanque demande une grande concentration. Pendant une partie, joueur est placé dans le cercle, on évite de gesticuler ou de parler à haute voix. On doit aussi faire attention aux jeux de chaque côté de nous, lorsque les joueurs sont dans le cercle. Il ne s’agit pas de faire la statue, mais surtout d’être conscient de ce qui se passe autour de nous et d’éviter les gestes brusques.

Pour le joueur qui se prépare à lancer sa boule, il ne faut pas non plus s’attendre à ce que tout le monde arrête de respirer quand on joue: il faut apprendre à évoluer dans un contexte où il y aura toujours du mouvement et du bruit autour de nous.

 

Chaque équipe doit avoir en sa possession un outil de mesure. Faire attendre les adversaires ou spéculer sur la validité d’une boule sur une autre en tournant autour parce que personne n’a de mesure impose des retards non seulement pour la partie en cours mais aussi pour toutes les parties ensuite.

À la fin de la partie

Rapporter son pointage dès la fin de la partie est essentiel pour le bon déroulement du tournoi. Le fait de vous rapporter n’implique pas que vous devez affronter sans délai le prochain adversaire: vous avez toujours droit à 10 minutes entre chaque partie. De cette façon, vous prenez immédiatement contact avec la prochaine équipe et convenez d’un point de rencontre pour débuter votre partie après la pause permise.

 

En tout temps

Se présenter à l’heure pour le début du tournoi et respecter les appels de jeu sont des marques de respect primordiales, que ce soit pour vos coéquipiers, vos adversaires ou pour les organisateurs. La pétanque est un sport qui est souvent agrémenté de plusieurs événements que les clubs ont mis en place (repas, soirées, animation) et le respect de leur travail est aussi de mise.

La réputation de notre sport passe par le comportement et la tenue générale de tous les joueurs. Que ce soit envers les adversaires, les organisateurs, les officiels, les spectateurs, il faut garder en tête que nous pratiquons tous le même sport que nous aimons et que nous sommes observés et jugés sur nos actions et sur nos paroles.

En traitant les autres comme nous aimerions l’être nous ferons en sorte que notre sport grandisse et évolue par l’exemple.

 

 

LE BUT

 

Le but est la cible du jeu de pétanque : tout se déroule en fonction de l’endroit où il est placé. On ne le dira jamais assez : MARQUEZ le but. Au début de la mène et à chaque fois qu’il se déplace.

En situation de jeu, vous savez toutes et tous qu’il peut se déplacer, par vos boules ou par les impacts des boules que vous jouez. Par contre, il y a toujours des situations inattendues qui peuvent arriver.

 

But arrêté lors du lancer initial en début de mène

-        si le but est arrêté par un objet mobile ou par une personne autre qu’un partenaire de celui qui lance le but, il doit être relancé, après accord des 2 équipes ou directive de l’arbitre;

-        si le but est arrêté par un partenaire de celui qui le lance, il est remis à  l’adversaire qui doit le déposer de façon réglementaire, après accord des 2 équipes ou directive de l’arbitre.

 

Déplacement involontaire du but après qu’il ait été arrêté

-        déplacé par le vent ou par l’inclinaison du terrain;

-        déplacé accidentellement par une personne (joueur inclus), un animal ou un objet.

On doit remettre le but où il était marqué. Si il ne l’était pas, il reste où il a été déplacé.

 

But ramassé par un joueur alors qu’il reste des boules à jouer

-        le joueur en question ainsi que ses partenaires ne peuvent plus jouer les boules  qu’ils ont en main;

-        si il était marqué, le but est remis en place et les adversaires jouent leurs boules;

-        si il n’était pas marqué, l’équipe adverse fait autant de point qu’il lui reste de boules en main, PLUS, s’il y a lieu, les points qu’elle avait déjà au sol avant que le but ne soit ramassé.

 

But qui est arrêté ou dévié dans sa course suite à un impact pendant la partie

La personne ou l’objet qui arrête ou dévie le but est à l’extérieur du terrain de jeu autorisé:

-        le but est mort, même si il revient dans le terrain après l’impact.

La personne ou l’objet qui arrête ou dévie le but est à l’intérieur du terrain de jeu autorisé:

-        si le but est arrêté par un objet ou par une personne autre qu’un joueur de cette partie, le but reste où il s’est arrêté;

-        si le but est arrêté par un joueur de cette partie et que le but n’était pas marqué, il reste à sa nouvelle position;

-        si le but est arrêté par un joueur de cette partie et que le but était marqué, l’équipe adverse a 3 choix:

         1- laisser le but à la nouvelle place

         2- remettre le but où il était marqué

         3- placer le but n’importe où à partir de sa nouvelle place et dans le  prolongement d’une ligne imaginaire partant de l’endroit où il était marqué

 

 

LE CERCLE

 

Dans le jeu de pétanque, le cercle est la première chose qu’on trace ou qu’on pose. L’endroit où on le fait peut sembler banal mais il est ici question de règlement ET de stratégie !

Les cercles rigides sont monnaie courante maintenant. De plus, si l’organisateur du tournoi en propose ou si l’adversaire en a un, vous êtes obligé de l’utiliser. Il faut savoir que toute mesure qui implique le cercle doit se faire au bord intérieur du cercle puisque c’est la limite où les pieds peuvent être posés.

Allons-y pour les règlements :

- Le cercle doit être à au moins 1 mètre de tout obstacle. En terrain cadré, l’obstacle n’est pas la corde mais la planche ou la bande derrière la corde. Si il n’y en a pas, le cercle peut être appuyé contre la corde. La corde est la limite du terrain.

- Le cercle doit aussi être à au moins 2 mètres du but ou du cercle des jeux d’à côté.

- Il faut marquer le cercle avant le lancement du but. Ceci permet de le remettre à sa place si il est déplacé par mégarde. On peut aussi en nettoyer l’intérieur. Une fois la mène terminée, il faut effacer toutes ces marques.

- Si le cercle est ramassé alors qu’il reste des boules à jouer, on le remet en place, marqué ou non, et seule l’équipe adverse de celui qui a ramassé le cercle peut jouer ses boules. (Si le cercle n’était pas marqué, on le replace approximativement.)

Et maintenant la stratégie :

- À la première mène, le cercle peut être placé aussi loin dans l’allée que l’équipe le désire pourvu qu’il y ait au moins 7 mètres de la corde du fond, soit le minimum pour jouer de 6 mètres plus 1 mètre de la limite du terrain.

- Attention : il faut tout de même que le joueur qui lance le bouchon soit très précis ! Si il rate son coup, l’équipe adverse aura la possibilité de reculer le cercle jusqu’à la distance maximale de 10 mètres + 1 mètre, avant de poser le but où il le désire.

À la fin de la mène :

- Le cercle est posé autour de l’endroit où était le but.

   2 cas particuliers où on peut y déroger:

- Il y a moins d’un mètre d’un obstacle (c’est le seul moment où on a le droit d’avancer un cercle) ou 2 mètres du jeu d’à côté

- Il est impossible de jouer à la distance maximale (10 mètres + 1 mètre)

   Dans tous ces cas où on déplace le cercle, il faut le faire dans l’alignement de la mène précédente.